2630 voitures électriques immatriculées en 2011

Depuis quelques mois, et en particulier grâce à Bolloré dont la Bluecar gonfle les chiffres (148 immats encore en décembre), le marché du véhicule électrique s'est développé plus rapidement qu'auparavant. La progression est de plus de 1400 % sur 2011.

Sur l'ensemble de l'année, c'est Citroën avec sa C-Zéro qui monte sur la plus haute marche du podium avec 645 véhicules. La marque aux chevrons devance Peugeot de 6 unités (639), alors que Bolloré (399 voitures) vient compléter le trio.

Derrière, on trouve Renault (396 véhicules) qui est arrivé tardivement sur le marché, puis Mia Electric (249), Think (110), Nissan (83), Smart (52), Mitsubishi (42), Tesla (9) et... Volvo (6) qui a immatriculé sa C30 électrique (un modèle expérimental).

Le classement ne reflète pas exactement les forces en présence, ni la réalité du marché, car les ventes sont réalisées auprès des professionnels et des collectivités, ou encore auprès des opérateurs qui font de l'auto partage... quand il ne s'agit pas d'immats constructeurs.

On retiendra cependant qu'avec 2630 véhicules (et hors quadricycles ou petits engins de voirie), l'électrique a désormais une part de marché de 0,12 %. A comparer avec les 0,0074 % de 2010. Mais, on est loin des grands volumes pronostiqués par certains.