Mise à jour : mardi 27 août 2013 12:29 | Par Bertrand Debeuret, www.autodeclics.com

Nouvelle Hyundai i10 : la Hyundai 10 s'émancipe

L'heure de la retraite a sonné pour l'actuelle Hyundai i10. Après 5 ans de service, celle-ci s’apprête à passer le flambeau à une nouvelle génération au style affirmé à découvrir au prochain salon de Francfort.


Nouvelle Hyundai i10 : la Hyundai 10 s'émancipe

En 2008, la i10 succédait à l'Atos Prime en suivant le virage stratégique alors négocié chez Hyundai, consistant à viser désormais le meilleur rapport prix/prestation plutôt que les prix discount coûte que coûte. Une politique qui s'est révélée gagnante puisqu'en l'appliquant à toute sa gamme, enrobée d'un marketing accrocheur (à l'image de la fameuse garantie 5 ans en France), le constructeur et son cousin Kia ont connu une croissance fulgurante dans le monde entier. Les 2 marques tiraient même leur épingle du jeu au pire moment de la crise en continuant à gagner en parts de marché. De quoi leur permettre, dans l'Hexagone, de concurrencer directement les marques japonaises, et même espérer les dépasser d'ici la fin de l'année. La nouvelle i10 ne portera pas de coup d'arrêt à cette stratégie. Celle-ci promet en effet d'offrir un niveau d'équipement encore en progrès, un comportement exemplaire, un confort et une fonctionnalité réhaussée et une habitabilité à la pointe du segment des mini-citadines. Mais aussi plus de caractère.Par rapport à la génération actuelle, la face avant n'évolue pas fondamentalement, celle-ci s'étant déjà convertie au style « fluidic sculpture » à l'occasion d'un profond restylage en 2010. On retrouve la grande calandre hexagonale et le regard en amandes mais ces derniers présentent des contours plus travaillés, s'inspirant clairement du Ford B-Max. Par ailleurs ils surplombent désormais des feux de jour à LED. Mais on remarque surtout le profil et la poupe plus dynamiques et valorisants de l'auto. Arête saillante traversant les flancs, ceinture de caisse inclinée remontant sur des montants façon ancienne Mercedes Classe A, feux arrière très actuels... à l'image de la Kia Picanto, la coréenne souhaite séduire visuellement pour tailler des croupières aux Renault Twingo et Volkswgen Up! et au prochain trio de puces des alliés PSA-Toyota.Pour soigner davantage ses passagers, la nouvelle i10 s'allonge de 8 cm et s’élargit de 6,5 cm. Mais elle s'abaisse également de pas moins de 5 cm pour gagner en allure. L'aisance aux jambes (18,9 cm) et aux coudes à l'arrière, de même que le volume du coffre (+ 10 %, soit 252 litres), sont donc annoncés en progrès. Quand à la garde au toit... Bâtie selon Hyundai sur une nouvelle plateforme à l'empattement accru de 5 mm, l'i10 profite aussi d'amortisseurs arrière repositionnés pour offrir « un débattement optimisé sur tous les types de surface ». Hyundai ne propose aucune photo de l'habitacle pour le moment, s'en tenant à évoquer une ambiance raffinée et des matériaux de qualité. Comme 95 % des modèles Hyundai vendus en Europe, la nouvelle i10 a été conçue et développée dans le centre technique de Hyundai Motor Europe à Rüsselsheim, en Allemagne, et sera fabriquée dans l'usine d'Ízmit en Turquie, qui assemble déjà la i20. Ce sera le premier modèle du segment A du constructeur produite en Europe pour des clients européens.

Liens Partenaires

Vidéos Auto

Suivez-nous sur Facebook